Fuel du générateur
État du filtre à air

Un lit dans cette nouvelle vie [Maelys Wade & plus encore]
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 30
Crédits avatar/images : Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Dim 28 Aoû - 18:46

Identité
Personnage:
Spécialité: Cuisinier
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Un lit dans cette nouvelle vie
ft. Maelys Wade & plus encore


Liz était sortie de l’infirmerie un peu plus tôt dans la journée. Son état était stable et son entretien avec la psychologue s’était assez bien déroulé. Ses tempes tambourinaient encore, mais elle ne savait pas tellement si elle devait cela à son état fébrile ou plutôt au stress des nouvelles circonstances. Non, rien n’aurait pu la préparer à ça et bien qu’un poil de curiosité lui avait permis de franchir les couloirs d’un bon pas, plus elle s’approchait de sa chambre plus l’angoisse tâtonnait.

Le numéro de l’étage était terne mais explicite, elle suivit des yeux la direction de la flèche qui ne semblait pas indiquer d’espace douillet et traîna la démarche pour parcourir du coin de l’œil l’intérieur des compartiments voisins par la fente de leur porte entrouverte. Sa gorge se serra, c’était encore pire que ce qu’elle avait pu imaginer. Agrippant fermement le baluchon qu’on lui avait attribué, elle stoppa devant le numéro quatorze. Elle frappa sur la paroi froide et patienta. Aucune réponse. L’ancienne danseuse de charme inspira pour se gonfler de courage et ouvrit la poignée.

Lorsqu’elle était allée au bureau des admissions, elle avait demandé une chambre et la secrétaire lui avait répondu que ce serait un compartiment. Là, elle comprenait pourquoi. La pièce exiguë n’inspira pas au réconfort dont elle avait besoin. Les murs étaient gris, sales, il y avait quatre lits, au moins ils n’étaient pas superposés. Une femme était déjà installée, silencieuse. Elle ne sembla pas la remarquer.

-Bonjour.. Je.. Je suis Liz, on vient de m’attribuer cette chambre et.. Elle ferma les lèvres, réalisant que sa voix n’avait pas spécialement intéressée l’inconnue.

Liz sentit une bouffée de tristesse serrer son coeur. Est-ce que rien n’allait donc s’arranger ? En un soupir elle reprit un peu sur elle et se dirigea vers un lit sur la gauche, tentant de ne pas s’imposer davantage et s’assit un instant. Elle balaya du regard les locaux, tout ceci était si sinistre, elle avait envie de repeindre les murs en des couleurs apaisantes ou du moins pour dissimuler les marques d’humidité. Liz attrapa son petit baluchon et le vida : un tablier pour sa prochaine affectation à la cuisine, un nécessaire de toilette et trois tenues de rechange. L’infirmière lui avait laissé du temps pour choisir parmi ses réserves et à vrai dire, elle n’avait pas posé de question. C’était mal recousu et il était certain que ça appartenait à des gens qui n’avaient pas survécu.




En savoir plus sur Liz Harvey,
Où comment la suivre à la trace.
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 18
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 18
26 / 25026 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Lun 29 Aoû - 16:18

Identité
Personnage:
Spécialité: Bibliothécaires
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Un lit dans cette nouvelle vie
ft. Liz Harvey


    Encore ce terrible cauchemar. Maelys se sentait mal encore. Plus que d'habitude j'oserais dire. Elle se mettait à penser pourquoi. Est-ce que ça vaut bien la peine de s'en donner tant ? De survivre dans cet endroit ? D'essayer de donner un sens à sa vie alors qu'il n'y a plus d'avenir? Parce que tous veulent laisser une trace de leur passage probablement, mais s'il n'y a plus personne pour lire les derniers instants d'une vie, alors pourquoi? Il n'y a plus personne sur la terre, ou alors tous sont enfermés dans des sous-sols comme ce bunker. Tous à se cacher comme des rats de la mort. Pour elle, il s'agissait plus de ne pas gâcher la vie qui a été prise pour sauver la sienne.
La jeune femme était triste d'avoir laissé son carnet dans la bibliothèque, mais c'tait le seul endroit où il était en sécurité, fermé à double tour dans le tiroir du bureau. Loin de tous.

 Elle était couchée dans son lit, la lumière qui éclairait la pièce était blafarde, sinistre. Les murs du compartiment étaient tristes, avec un gris anthracite plutôt déprimant. Disons que ce n'était pas le meilleur endroit pour sauter de joie, c'était plus un endroit pour pleurer. En parlant de ça, Maëlys se retenait. Elle était toujours en deuil, depuis le temps qu'elle est ici, depuis le jour de son arrivée... Elle cherchait à ne plus y penser, mais c'était sincèrement difficile, voire impossible.
 La jeune femme était roulée sur elle-même, ses genoux dans ses bras, et elle se reposait sur son lit en essayant de ne plus penser. Sauf qu'à chaque fois, elle revoyait les images de son cauchemar, cette poussière qui vole dans l'air avec l'image d'elle et sa famille. Celle qu'elle aurait fondée s'il n'y avait pas eu ce cataclysme. Enfin...

- ... m’attribuer cette chambre et...

 C'est une petite voix que venait d'entendre Maëlys. Un compagnon de chambre ? Ou plutôt une vue sa voix. Elle respira un grand coup et se redressa pour saluer la nouvelle venue. Cette dernière avait l'air de sentir tout aussi mal quela jeune femme. Elle balayait du regard la pièce plutôt sinistre et s'assit sur un lit qui était libre. Elle vidait son baluchon qui lui a été donné pour son affectation, son nouveau "métier" en somme. Il y avait un tablier, probablement en cuisine . Bref, miss Wade se rapprocha d'elle en douceur et lui dit en riant jaune :

- Belle "chambre" pas vrai ?

 C'était bien la première fois qu'elle s'approchait des autres depuis qu'elle vivait ici. Mais bon, autant ne pas se faire d'ennemis et rester amical avec ses connaissances
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 30
Crédits avatar/images : Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Mar 30 Aoû - 0:34

Identité
Personnage:
Spécialité: Cuisinier
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

Le tablier blanc entre ses mains, Liz cherchait à se remettre en tête les recettes de sa mère qu’elle avait tant aimées. Est-ce qu’il était envisageable de faire un décent festin maintenant que tout était contaminé ? Soudain, elle se rappela ne pas être seule, l’inconnue avait capté sa présence et s’était approchée. Comme un écho au spectacle qu’elle devait donner d’elle, assise et lasse, la femme partagea son regard cynique sur leur nouvel environnement.

Liz releva la tête et répondit d’un sourire d’une profonde tristesse avant de sentir ses yeux s’assécher.

-Oui… Je ne m’y attendais pas. Justifiant comme elle put sa poussée d’émotion. Elle reprit un peu d’énergie et présenta enfin un visage plus chaleureux.

-Liz Harvey, cuisine, compartiment 14. Elle lui tendit sa main pour serrer la sienne, amusée après avoir répété d’une traite le patronyme dont on l’avait affublée.

-Dis-moi que tu n’as rien contre un peu de… elle agita les mains vers les murs imitant des projections de mille choses invisibles, de fantaisie pour égayer tout ça ? Parce que là… c’est le fond du fond pour moi.

Elle avait pourtant passé une bonne partie de sa vie dans une caravane insalubre mais quelle bouffée d’oxygène quand elle avait déménagé. Et puis avant toute cette connerie de fin des temps, son appartement, refait à neuf, si chic avec un salon décoré tel un boudoir glamour et girly…

-Tu es arrivé il y a longtemps ? Comment tu te sens ? Ses mains se mirent à trembler si bien qu’elle croisa ses doigts entre eux pour qu’ils lui obéissent un peu. Moi je suis paumée… complètement paumée.





En savoir plus sur Liz Harvey,
Où comment la suivre à la trace.
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 18
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 18
26 / 25026 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Mer 31 Aoû - 12:25

Identité
Personnage:
Spécialité: Bibliothécaires
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Suite ~
ft. Liz Harvey



-Oui… Je ne m’y attendais pas. Liz Harvey, cuisine, compartiment 14, elle la salua en lui tendant sa main, qu'elle prit respectueusement.

-Dis-moi que tu n’as rien contre un peu de… de fantaisie pour égayer tout ça ? Parce que là… c’est le fond du fond pour moi.

Maelys regarda autour d'elle une seconde fois. Ce n'est vrai qu'un minimum de gaieté dans cet endroit quelque peu... Sinistre? Ferait un bien fou à tous. Déjà que le monde lui-même était plus vraiment joyeux... Il est mortel plutôt. Vous remarquerez cette petite trace d'ironie dans les pensées de la jeune femme, c'était bien la première fois depuis longtemps. Elle regarda Liz et avec un léger sourire elle lui fit signe que non, ça ne la dérangeait pas vraiment. Cette dernière continua :

-Tu es arrivé il y a longtemps ? Comment tu te sens ? Moi je suis paumée… complètement paumée.

Elle tremblait un peu, ça se remarquait avec ses mains. Miss Wade s'approcha d'elle et posa une main compatissante sur son épaule. Elle ne pouvait rien faire de plus comme geste de soutiens. Elle n'allait pas se mettre à rire et faire de l'humour, non plus la prendre dans ses bras pour la réconforter, elle n'était plus la même, plus celle qui cherchait à être apprécié de tous. Elle voulait être évitée de tous. Principalement pour ne plus avoir à souffrir. Elle a perdu les personnes qui comptait le plus dans sa vie, et elle n'était certainement pas prête à recommencer. Elle restait juste compatissante envers l'arrivante, ça servait à rien de l'enfoncer plus que ça. Vous pensez peut-être qu'elle est sans cœur mais c'est faux, elle a un minimum de bon sens, et du respect pour les survivants, elle ne veut juste personne qui vienne la déranger à tous va. Des amis en quelque sorte. Je dirais qu'elle perçoit ce lien comme un fardeau à présent, plus on s'attache plus on risque de souffrir.

- Hé bien.., elle resta silencieuse un moment, mettant ses mains derrière son dos, Je suis arrivée il n'y a pas si longtemps et disons que j'ai connu des jours meilleurs, mais je n'ai pas vraiment envie d'en parler.

Son regard devenait plus sombre. Pas froid, seulement triste.
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 30
Crédits avatar/images : Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Mer 31 Aoû - 13:07

Identité
Personnage:
Spécialité: Cuisinier
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

La jeune femme lui serra la main en retour et consentit silencieusement à ce que les lieux soient un peu plus lumineux. Alors que la peur s’était répandue dans tout son coeur, une main se posa sur son épaule. Liz releva les yeux vers la femme, étonnée et confuse de ne pas mieux se contenir. Elle lui sourit pour la remercier. La solitude les frapper tous au plus profond de leur chair et pourtant, chacun nourrissait le besoin de rappeler aux autres qu’ils étaient ensembles dans ce même trou noir.

La question de Liz avait été osée, ne cherchant plus à se suffire des futilités d’usage, elle préférait se raccrocher à l’essentiel. Mais elle n’avait pas vraiment pris le temps de réfléchir si c’était le cas pour tous. Aussi elle remarqua le corps raidit de son interlocutrice et la distance sibylline qu’elle plaça entre elles. Elle répondit pourtant, simplement et avec franchise. Liz ferma les yeux un instant et secoua la tête comme pour se remettre les idées en place avant de se lever à hauteur de celle qu’elle voulait comme alliée.

-Oui..désolée. Je ne voulais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas. C’est comme si j’avais oublié qu’on avait tous, tout perdu. Je suis pas toujours très maline.

Elle chercha le regard de sa comparse et lui sourit avec une infinie douceur, comme si elle pouvait panser en cela, ses plaies ouvertes. Liz avait toujours préféré s'occuper des autres pour ne pas avoir à se retrouver avec elle-même et elle se jeta sur l'occasion pour balayer de ses épaules le poids des événements et prendre du recul sur la fin de cette vie. Elle chercha alors à changer de sujet au plus vite.

-Et..tu as un prénom ? L’interrogea-t-elle avec une pointe d’amusement, comme pour lui rappeler qu’elle ne s’était pas présentée en l’accueillant.





En savoir plus sur Liz Harvey,
Où comment la suivre à la trace.
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
le Mer 31 Aoû - 18:39
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Un lit dans cette nouvelle vie


Ce début de journée s'était écoulé lentement pour Léa, elle avait fait un détour par l'infirmerie afin de vérifier si ses récentes blessures cicatrisaient correctement, en particulier son épaule démise qui s'était rappelée à son bon souvenir le matin même.
Son arrivée au bunker twenty one avait été plutôt mouvementée et la jeune fille avait dû rester en convalescence un moment afin de reprendre des forces tant physiquement que psychologiquement. Toutes ses pensées étaient tournées vers son frère depuis qu'elle avait passé la lourde porte du bunker, toutefois son inquiétude grandissante quant à la survie d'Alexandre avait été très vite dissipée lorsqu'elle avait émergé de son sommeil médicamenteux. Il se tenait là juste au bord du lit qu'elle occupait à l'infirmerie, il paraissait exténué mais son visage était illuminé d'un de ces sourires francs qu'il réservait exclusivement à sa sœur, pourtant il y avait bien de l'inquiétude dans ses yeux verts et quelque chose d'autre que la jeune fille n'avait pas réussi à identifier mais c'était assez pour lui faire comprendre qu'elle ne rêvait pas. Son jumeau, sa moitié d'âme, celui dont l'absence l'avait tant fait souffrir était bien sain et sauf ! Était-il ici depuis longtemps ?  Des milliers de questions s'étaient bousculées dans sa tête en ces instants mais elle n'avait eu que le temps de rendre un léger sourire fatigué à Alexandre avant de replonger dans le sommeil, cette fois bien plus réparateur.

Maintenant qu'elle allait mieux l'ancienne étudiante en lettres avait obtenu le droit de sortir de l'infirmerie et avait été mise au courant de ses nouvelles fonctions et de son compartiment. Elle n'avait pas encore eu le temps d'aller y déposer le peu d'affaires qu'elle avait et elle avait jugé bon de s'y rendre au plus vite ne serait-ce que pour rencontrer les personnes avec qui elle allait passer ses nuits. Elle savait déjà qu'Alexandre logeait là-bas pourtant Léa avait encore du mal à réaliser qu'il était bien vivant, cette seule pensée inonda son cœur d'une chaleur réconfortante.
La survivante traversa le long couloir aux couleurs ternes qui menait à son compartiment, le numéro quatorze, essayant de pas trop s'attarder sur le reste des chambres. Elle pressa le pas, la lumière artificielle des néons qui éclairait tout le bunker rendait le lieu encore plus sinistre. Léa n'avait pas vraiment d'espoir quand à l'ambiance des chambres… l'image chaleureuse de la bibliothèque de sa maison en France s'imposa dans son esprit mais elle eut tôt fait de rejeter cette pensée, ce n'était pas le moment de s'apitoyer sur son sort, elle était déjà bien contente d'être toujours en vie.

Ralentissant le pas elle arriva devant une porte tout aussi grise que les murs où on pouvait lire le numéro de son compartiment. Devait elle frapper ? La jeune femme attendit, espérant capter du bruit qui indiquerait une présence à l'intérieur, elle repéra effectivement les bribes d'une conversation bien qu'elle n'en saisi pas le sens. Léa réajusta son sac sur son épaule valide et frappa deux coups secs avant de pousser la poignée en lançant un « bonjour » hésitant. Comme elle s'y était attendu il y avait bien là deux femmes qui semblaient faire connaissance. Toutes les deux quelque peu plus âgées que la nouvelle venue, l'une plutôt grande et brune, Léa remarqua qu'elle tenait aussi fermement son paquetage et l'autre châtain à l'exception d'une mèche claire qu'elle rabattit derrière son oreille, elle semblait déjà installée. Comme la française si était attendu la chambre n'était guère plus accueillante que le couloir, les murs gris ainsi que les lits en métal n'arrangeaient rien à l'ambiance de la pièce. Il y avait d'ailleurs un seul lit d'occupé, la grande brune qui tenait son sac venait sûrement d'arriver elle aussi. Ce qui voulait dire qu'Alexandre n'avait pas encore pris ses quartiers ? Léa s'inquiéta soudainement de s'être trompée de compartiment mais consciente d'avoir coupé les deux femmes dans leur conversation elle adressa un petit sourire à chacune et patienta, n'osant pas à ajouter un mot.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
le Mer 31 Aoû - 21:00
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

Comme tous les matins, tu es las de cette nouvelle vie. Tu supportes la bêtise humaine encore moins qu'avant et te demandes bien ce que tu as pu faire pour mériter un tel châtiment. Car oui, c'est pour toi un véritable calvaire que de vivre enfermer dans ce bunker entouré de tous ces gens tous plus incompétents et inintéressants les uns que les autres. Ta seule consolation, et pas des moindres est arrivée hier. Alors que tu étais au labo, à refaire pour la énième fois les mêmes calculs tout en sachant que les variables n'avaient pas changées, tu avais entendu tes collègues parler de quelqu'un qui était arrivé puis transféré immédiatement. Le prénom de Léa passa la bouche d'un de tes collègues et ton cœur se mit à s'emballer. Se pouvait-il que ce soit-elle? Après tant de temps? Décidé d'en avoir le cœur net, tu te lèves mécaniquement et sans écouter les remarques pitoyables des autres tu te diriges vers l'infirmerie. Au niveau de la porte tu t'arrêtes pour regarder ton reflet dans la vitre. Tu souris, tu es toujours aussi parfait, toujours aussi sûr de toi, toujours aussi toi. Et tu allais pouvoir retrouver la pleine puissance de ta verve et de ta magnificence grâce au retour de ta moitié.

Stop! Pas de faux espoirs, si ça se trouve, c'est juste une inconnue. Pourtant, tu te diriges toujours vers l'aile médicale. Tu franchis la porte, pousse l'infirmière qui vient de voir en lui jetant un regard hautain digne de toi et continues ta route. La première chambre est vide, la seconde occupée par un vulgaire plébéien et dans la dernière repose... Léa Aspert, ta jumelle, ton double, ta force. Tu pénètres dans la chambre sans te soucier des mesures de sécurité. Rien ne pourra t'empêcher de la rejoindre. Elle est shootée, sûrement à cause du cocktail de médicaments qu'ils doivent lui administrer. Tu la regardes, repousses une mèche de cheveux qui lui tombe sur le visage et elle ouvre les yeux. Les mêmes que toi bien que relativement éteins. Tu sais qu'ils retrouveront l'éclat rieur qui les caractérisent si bien.
Elle replonge dans le sommeil et tu décides de t'en aller. Tu repasseras demain.

Ta sœur est arrivée depuis hier et tu mets fin à ta journée de travail pour aller la retrouver. Au bureau des infirmières, on t'annonce qu'elle est partie rejoindre son compartiment, qu'elle était remise sur pieds. Tu regardes de travers l'infirmière puis te diriges vers le bureau de répartition des compartiments. On t'apprend qu'elle est dans le 14. Ce n'est pas le tien. Tu demandes à la personne qui a l'air un peu demeurée de te changer pour être avec elle. Après un instant de réflexion qui te parait interminable, elle te dit que c'est bon. Mon dieu que les gens peuvent être simplets. Tu t'en vas sans même la remercier. Tu sais que les gens ne t'aiment pas et tu t'en moques royalement. Il vaut mieux qu'ils te craignent. L'amour est une faiblesse que tu ne peux te permettre qu'avec Léa. Et puis tu ne les aimes pas toi non plus.

Tu passes donc à ton ancien compartiment, prends tes affaires et te diriges vers le 14. Tu pousses la porte et t'arrêtes sur les murs. Ce n'est pas mieux que dans ton ancien. Toujours aussi terne et peu chaleureux. Tu vois assises sur un lit deux femmes plutôt jeunes. Et debout devant toi, Léa. Tu jettes un regard noir aux deux filles accompagné d'un:

Je vous préviens, je ne suis absolument pas ici pour être votre ami. Vous me sembles totalement inintéressantes et je me fiche de vous connaître comme de ma première couche. Je me demande même si elle était pas plus importante. Je ne suis dans cette "chambre" comme ces tocards l'appellent que pour ma sœur. C'est clair?

Entrée en matière nette et précise. Tu te retournes vers Léa, ton visage s'illumine d'un sourire et la plaque sur le lit. Cela t'avait manqué de vous chamailler comme ça. Mais tu t'arrêtes vite car tu te souviens qu'elle sort de l'infirmerie.

Tout va bien? Si tu savais comme tu m'avais manqué. Je te préviens cet endroit et horrible et les gens qui le peuplent encore plus. Ca fait vraiment du bien de te retrouver!

Puis tu t'effondres sur ton nouveau lit en contemplant le plafond terne.
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 18
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 18
26 / 25026 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Sam 10 Sep - 21:47

Identité
Personnage:
Spécialité: Bibliothécaires
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
- Oui pardon, je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Maelys Wade. Et t'en fais pas ce n'est rien.

    Wade. Ce nom la rendait nostalgique. Il représentait sa famille, celle qu'elle avait également perdue. Avec un peu de chance, seuls les États-Unis étaient touché, et pas le Royaume-Uni. Si c'était le cas, ils devaient forcément déjà pleurer sa mort, ainsi que celle de leur gendre. Elle était décédée aux yeux des siens, si toutefois ils étaient toujours en vie. Maelys se sentait... Vide a cette pensée. Vous savez, vous ressentiez toujours quelque chose en permanence, une flamme qui brûle en vous et qui donne de l'espoir. Hé bien là, rien. Elle avait juste envie de tout abandonner et ne plus rien faire. Sauf qu'elle devait rester en vie, elle aurait toute gâche sinon.
 La jeune femme regardait Liz d'un air compatissant. Elle avait raison, on est tous dans le même bateau, on a tout perdu. Ce monde n'est pas réel, c'est plutôt un livre.
 Un faible bonjour se fit entendre à la porte. Une nouvelle venait d'arriver dans le compartiment. Elle sortait de l'infirmerie.

- Bienvenue...? Comment t'appelles-tu ?

Elle n'avait pas vraiment le temps de répondre qu'un jeune homme est entré, plutôt sûr de lui. Il posa sur nous un regard méprisant.

Je vous préviens, je ne suis absolument pas ici pour être votre ami. Vous me sembles totalement inintéressantes et je me fiche de vous connaître comme de ma première couche. Je me demande même si elle était pas plus importante. Je ne suis dans cette "chambre" comme ces tocards l'appellent que pour ma sœur. C'est clair?

 Encore un. Ou alors c'était le même qu'elle avait déjà croisé. Peu importe, il n'était pas réellement important. En effet, Maëlys s'en fichait royalement de ce type de personne, bien qu'à l'époque elle prenait un malin plaisir à les pousser à bout. C'était tellement drôle qu'elle en ressentait presque quelque chose. L'époque... Ce type pouvait être un bon jouet pour se divertir à l'avenir. Si elle est capable de se reprendre un peu, elle pourra jouer.
 Elle haussa un sourcil. L'air un peu désespéré. Elle n'avait même pas écouté ce qu'il avait dit en plus. L'idée de le chercher un peu lui venait à l'esprit.

- Je crois que je t'ai déjà croisé. Je sais plus si c'était toi ou un autre. Mais ce n'est pas très important. Ma première couche l'est plus.

Elle ne voulait pas trop en rajouter. Juste titiller ses nerfs pourrait être amusant...

Spoiler:
Je suis désolée pour tout ce temps...
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin1825/08/201618
26 / 25026 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
avatar
Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/18
0 RATION
VETEMENTS 0
COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0
METAL REUTILISABLE 0
MÉDICAMENTS 0
BOIS 0
PAPIERS 0
PLASTIQUE 0
MÉTAUX 0
COTON 0
LAINE 0
CUIR 0
SABLE 0
CORDE 0
M- AUCUNE ARME
CROSSE- Aucune
VISEUR- Aucun
POIGNÉE- Aucune
SOUS- Aucun
DEVANT- Aucun
S- AUCUNE ARME
M- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
TOOLBOX 0
Aucun objet de quête obtenu
Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 30
Crédits avatar/images : Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250

90 / 17590 / 175

0 / 100 / 10

Survivant du bunker
le Lun 12 Sep - 16:45

Identité
Personnage:
Spécialité: Cuisinier
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

À peine Maelys avait-elle répondu qu’une voix douce s’était invitée dans leur lieu. Une ravissante jeune fille, aux joues encore rosées et à la bouche intimidée. Liz l’accueillit d’un sourire réconfortant. Maelys portait la douleur de son histoire et elle s’en sentait naturellement proche, mais de voir une gamine qui devait se trouver à ce point perdu alors qu’elle ne pouvait pas avoir connu grand-chose… Elle inspira profondément pour trouver un peu de fraîcheur à toute cette horreur qui l’entourait. Parce qu’il lui fallait se raccrocher à n’importe quoi pour se changer les idées, elle fut heureuse qu’un autre individu intervint.

Un jeune homme, plutôt vif, qui balaya les manières communes d’une traite. Sa dégaine laissait penser à un gosse un peu trop gâté et son ton tout aussi odieux qu’amusant lui rappela ces riches pré-puberts, heureux de se payer une fille devant leurs amis, mais qui ne connaissent rien aux secrets des caresses. Il aurait pu incarner une menace de venin dans ce cercle qu’on voulait doux mais lorsqu’elle vit la complicité des deux frangins, elle tourna les yeux, confiante pour leur reconstruction.

Maelys semblait perplexe, piquée par cette abeille au sein de la nouvelle ruche. Liz prit soin d’ajuster ses affaires, et préféra se retirer, pour davantage de solitude. Elle se permit une dernière question pour Maelys.

-Tu étais là en premier, à part le couvre-feu 22h30, tu tiens à d’autres mesures pour la vie commune ?

Elle se tourna ensuite vers les deux jeunes arrivants.

-Je suis Liz, le gamin l’ignorant elle trouva le regard de la jeune fille, c’est bien que vous soyez ensembles.

Elle s’approcha de la porte.

-On se voit plus tard...de toute façon.

Dans le couloir elle sentit l’angoisse monter. Finalement elle ne pouvait pas gérer cette promiscuité.    Là, sa gorge se serra, elle aurait eu envie de partir s’éclipser à l’air frais, trouver un coin de paix… Elle déglutit avec mal et se ressaisit pour visiter les lieux, il y avait peut-être bien une zone plus calme ?


HRP:
Je finis pour moi, elle est trop déprimée pour que ça fonctionne dans ce cadre, dsl les coloc!




En savoir plus sur Liz Harvey,
Où comment la suivre à la trace.
Niv. 10/180 RATIONVETEMENTS 0COMPOSANTS ELECTRONIQUE 0METAL REUTILISABLE 0MÉDICAMENTS 0BOIS 0PAPIERS 0PLASTIQUE 0MÉTAUX 0COTON 0LAINE 0CUIR 0SABLE 0CORDE 0M- AUCUNE ARMECROSSE- AucuneVISEUR- AucunPOIGNÉE- AucuneSOUS- AucunDEVANT- AucunS- AUCUNE ARMEM- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0TOOLBOX 0Aucun objet de quête obtenuFéminin5121/08/201630Tom Bagshaw
33 / 25033 / 250
90 / 17590 / 175
0 / 100 / 10
le Dim 18 Sep - 12:28
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Un lit dans cette nouvelle vie


Léa venait de baisser les yeux vers ses pieds, laissant les deux femmes discuter, lorsqu'un nouvel arrivant fait irruption dans son dos. La jeune française se retourne doucement et son visage s'éclaire d'un sourire lorsqu'elle aperçoit son jumeau. Il est donc bien un membre de ce compartiment !  Avant même que Léa ne réagisse Alexandre a déjà servi une de ses répliques cinglantes aux deux autres colocataires, il n'a vraiment pas changé et dans un sens cette pensée rassure beaucoup l'apprentie bibliothécaire. Elle prend soudainement conscience qu'elle a une chance folle de se trouver dans ce bunker, saine et sauve et de plus, avec son jumeau. La jeune fille se laisse un peu porter par ses souvenirs et ce sont ces quelques secondes d'inattention qu'Alexandre met à profit pour pousser sa sœur sur le lit d'un air complice mais il se calme l'instant suivant semblant comprendre que Léa est tout juste sortie de l'infirmerie, ce qui n'est pas plus mal car elle sent encore les courbatures de ses membres.

Tout va bien? Si tu savais comme tu m'avais manqué. Je te préviens cet endroit et horrible et les gens qui le peuplent encore plus. Ca fait vraiment du bien de te retrouver!

A ces mots, la française fronce les sourcils dans une expression interrogative, le peu de gens qu'elle a pu rencontrer pour le moment ont tous été poli et bienveillant mais après tout elle n'a parlé qu'au personnel du bunker, pas aux survivants. Léa stoppe sa réflexion et s'empresse d'adresser un sourire rassurant à son jumeau, ils auraient beaucoup à se raconter. Alexandre semble être ici depuis plus longtemps qu'elle, il pourrait lui expliquer bon nombre de choses sur le bunker et particulièrement comment il y est entré. Sans attendre plus longtemps, le nouvel arrivant recula d'un pas et s'étala de tout son long sur le lit qu'il semblait avoir choisi sans l'avis de personne. Son comportement avait fait soulever un sourcil à la femme aux cheveux châtains, elle ajouta d'une voix calme et quelque peu moqueuse:

- Je crois que je t'ai déjà croisé. Je sais plus si c'était toi ou un autre. Mais ce n'est pas très important. Ma première couche l'est plus.

Une réplique digne de l'entrée en matière d'Alexandre, il fallait bien avouer que de dégoût ou d'admiration son cher jumeau laissait rarement indifférent… Restait à savoir si cette réponse indiquait que la jeune femme rentrait dans son jeu ou non. Leurs échanges promettaient déjà d'être passionnant. A la droite de Léa, la grande brune qui était resté là sans rien dire souffla une question à sa colocataire puis se tourna vers les deux jeunes français.

- Je suis Liz, c’est bien que vous soyez ensembles.

Léa jeta un œil à son frère qui n'avait visiblement rien à faire de la dénommée Liz, pas étonnant. Elle adressa tout de même un hochement de tête chaleureux à la jeune femme, elle s’apprêtait à se présenter également mais Liz ajouta un au revoir rapide avant de s'éclipser l'air mal à l'aise. Léa sentit sa gorge se serrer en la regardant partir, oui décidément elle avait bien de la chance d'avoir son frère à ses côtés pour surmonter tout cela. Liz avait refermé la porte sur elle laissant les trois colocataires dans le silence. Léa s’avança vers l'unique lit resté vide, elle s’asseya doucement au bord et déposa son sac à ses côtés puis leva la tête vers la femme qui avait répondu à son frère et déclara:

- Tu sembles être installée depuis plus longtemps que nous, j'espère que notre présence ne te dérangera pas trop, je sais qu'il est difficile de renoncer à sa part de solitude mais en ces temps difficiles c'est sûrement mieux ainsi… Consciente qu'elle venait de parler plus qu'elle ne l'avait fait en plusieurs semaines la jeune fille s'arrêta et ajouta simplement: Au fait moi c'est Léa.

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Spoiler:
Un grand désolé pour l'attente !
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE