Fuel du générateur
État du filtre à air

le Mer 13 Juil - 18:31
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Checkpoint
ft. Lynn Evans



Tes yeux défilent sur la page, lisant une par une les lignes retranscrites dessus. Ton regard paraît blasé, calme, légèrement las, pourtant un léger sourire est dessiné sur tes lèvres. Tu tournes la page et tu entres dans un nouveau chapitre, curieuse de connaître la suite. Le livre en question ? Harry Potter et les Reliques de Mort, hé ouais. Tu ne l'avais jamais lu, tu t'étais juste arrêtée au troisième livre et puis c'est tout. Ouais. Tu termines au troisième et tu recommences au dernier... En même temps comment veux-tu lire les autres s'ils ne sont même pas là ?! En plus fallait bien que tu t'occupes, donc bon. Et les films ? Tu avais préféré ne pas les regarder, pour si un jour tu serais amenée à lire les livres. Tu préférais laisser ton imagination retranscrire le visage des personnages et pas le copier coller des affiches des films le faire à ta place. Et tu avais bien fait ! C'est fou comment un livre pour ado peut autant distraire et plaire à une vieille comme toi !

Au moins, t'avais trouvé de quoi t'occuper pendant que tu faisais tes exercices de respiration. Tu continues donc ta lecture, allongée sur ton lit et éclairée par la lumière de la chambre. Mmmh... Le straping tire un chouilla mais tu te sens à l'aise dedans, après tout, ça facilite la guérison de tes côtes flottantes fêlées. D'ailleurs elles sont pratiquement consolidées, en même temps que l'entaille sur le Grand Oblique droit et sur le côté de ta cuisse droite. Ces dernières étaient un peu profondes, mais ça va, c'est de l'histoire ancienne. Tu ne voyais là aucun danger, du moment que tu ne bâclais pas la régénération. Mais tu restes quand même hors des activités d'Outsider, ce qui t'énerve un peu; même s'il faut laisser le temps au temps. De toute façon, tu réintégreras l'escouade Alpha une fois qu'on aura officiellement validé ton état pour recommencer les galipettes aux entraînements.

Mmmm... D'ailleurs tu te demandes comment s'en sortent tes monstres sans toi. Ils ont sûrement quelqu'un d'aussi expérimenté que toi -Peut-être moins. Mais expérimenté-. Oh la frayeur que tu leur as faite quand ils ont appris que tu étais tombée à cause d'un effondrement de sol, lors d'une mission. T'en rigole encore. Ils ne devraient pas dramatiser autant, c'est mauvais pour le teint. Et Mama a beau avoir 46 balais, elle reste encore solide et en grande forme . Bon, un peu rouillée là, mais elle a pas encore perdu la main. Faudra juste redémarrer en douceur dés qu'on t'autorisera à poser un pied dans la salle d'entraînement.

Soit disant passant, la petite Lynn t'a plutôt bien recousu. Certes, très jeune, mais douée. Et tu sais reconnaître les futurs talents. Tu auras deux nouvelles belles cicatrices dans ta collection. D'ailleurs tu ressembles un peu à Frankenstein avec des scars, mais c'est des souvenirs de guerre ça. Ça prouve la force et la ténacité de Mama. Tout ce qui ne tue pas te rend plus forte -que tu ne l'es déjà, bien sûr... Aaaah être présomptueuse ça fait tellement du bien des fois, surtout quand tu es en droit de le faire .-

le Jeu 14 Juil - 15:36
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Cicatrices
ft. Mama
• Dans un coin sombre du Bunker, Juin 2021.

Un grésillement, une personne assise sur son lit avec un enregistreur cassette. Une relique qu'elle ne semble pas regretter d'avoir emmener avec elle. Elle se racle la gorge, assise dans un couloir, vérifiant autour d'elle si une quelconque personne n'y était pas. Elle savait pourtant qu'il y avait peu de chance. Peu de gens restaient lors des missions. Beaucoup était affecté dehors. La voix hésitante et tremblante elle commença à parler.

" Je suis Lynn Rashel Evans. C'est la fin du monde tel que nous l'avions toujours connu. La guerre qui ravageait déjà la plupart des pays... n'est rien à côté de ce qu'il se passe en ce moment. J'enregistre ce journal afin de ne jamais oublier ce qu'il se passe en ce moment."

Sa gorge se serre. Elle se demande pourquoi elle n'est pas née plus tôt pour ne jamais avoir à vivre cela. Essuyant une larme qui roulait doucement sur sa joue, elle reprend.

"Dans celui ci, je raconterai ma vie de tout les jours. Ce que je fais en tant que chirurgienne. Les tâches quotidiennes que j'ai à accomplir. L'angoisse de voir les outsiders partir et l'attente de leur retour. De son retour à elle. Peut-être que cela m'aidera à tenir. Voilà à peine quelques semaines que je suis au Bunker 21. La panique et la fatigue se lit sur tout les visages. La tristesse aussi. Nous ne sommes probablement pas les seuls à avoir perdu des proches, ou à ignorer ce qu'ils sont devenus."

Elle se lève, son pull difforme lui arrivant aux genoux, cachant son absence de féminité. Rodant dans la pièce, tenant l'enregistreur un peu trop près d'elle, les jointures de ses mains frêles et jaunissante dû à la force exercé sur le petit appareil, elle tremble légèrement.

"Il y a peu de temps, j'ai dû effectuer ma première opération au sein du bunker. Une outsider, d'une quarantaine d'année. Rien de grave cependant, quelques côtes probablement fêlées et quelques cicatrices qui resteront. Aujourd'hui, je vais devoir aller vérifier son état de santé, vérifier l'état des sutures et si elles sont bien cicatriser, retirer les fils."

Elle souffle. L'opération était simple, enfantine, mais cela ne la rassurait pas sur les dangers auxquels s'exposait sa sœur. Elle éteint son enregistreur et tenta de d'écouter à nouveau son message. Le son était mauvais, on ne comprenait presque rien. Elle poussa une plainte de frustration. Tant pis, il faudrait faire avec, c'était la seule chose qu'elle avait réussit à sauver.

Quoi qu'il en soit c'était l'heure de faire le check-up de sa patiente. Elle secoua un peu les bras et se fit craquer la nuque. Sur le chemin, elle croisa quelques personnes qui ne lui accordèrent aucune attention : tant mieux. Elle n'aimait pas être observé. Devant son compartiment, elle s'arrêta. Marla, en plus d'être outsider et sa patiente, elles partageaient le même compartiment. Elle baissa la tête vers ses pieds. Habillée comme à son accoutumée, elle se dit qu'elle n'avait décidément pas l'air d'une femme qui sortait de faculté de médecine et apte à être chirurgienne. En fait, elle trouvait qu'elle n'avait pas l'air d'une femme tout court. Soupirant, elle ouvrit doucement la porte.

"Madame Sokolov ? Je suis le Docteur Evans. Je suis venue vérifier vos sutures."

Elle avait reprit son air professionnel. Nul n'aurait pensé que quelques instants avant, elle avait juste envie de se cacher dans un trou de souris et attendre que Brittany revienne. Elle devait dissimuler son stress, rassurer le patient et avoir l'air sûre d'elle et elle le faisait à merveille.
No regret for the confidence betrayed
No more hiding in shadow
'Cause I won't wait for the debt to be repaid
Time has come for you
They're acting like they want a riot, it's a riot I'll give them
As the sound climbs higher on this violent rhythm
For you snakes in the grass, supplying the venom
I ain't scared of your teeth, I admire what's in em
Keep 'em waiting in the shadows there, thinking they hidden
But the truth is you don't have the stomach to get em
Go on already, hit em! Yeah, you gotta be kiddin'
Wanna talk about a victim, Imma put you there with 'em
Imma be that nail in your coffin
Saying that I softened
I was ducking down to reload
So you can save your petty explanations
I don’t have the patience
Before you even say it I know
You let your pride or your ego
Talk slick to me, no
That is not the way I get down
And look at how you lose your composure
Now let me show ya
Exactly how the breaking point sounds
le Dim 31 Juil - 21:41
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Checkpoint
ft. Lynn Evans




Tu tournes la page suivante à l'aide de ton pouce et de ton index - et sans le mouiller comparé à certains dégueulasses qui laissent la trace lors d'une photocopie- et tu continues ta lecture tranquillement. Et ce, jusqu'à que tu remarques les bruits de pas qui s'approchent de ta porte. Tu retires les yeux du livre et tu regardes la porte avant de te gratter le genou en le pliant tout en le levant. Soit c'est quelqu'un de ton compartiment, soit un de tes monstres qui vient te rendre visite ou soit la petite chirurgienne. Eeeeeet... c'est la petite chirurgienne, une pierre deux coups.

Tu lui souris tout en observant son air de pro, depuis le temps que vous partagez la même chambre, elle est tout à fait en droit de te parler familièrement. Mais si elle souhaite te vouvoyer, souhaite. Mais autant la prévenir au passage.

« Madame Sokolov ? Ça fait un bout de temps qu'on dort dans la même pièce, un simple Marla aurait été plus que suffisant, tu ne trouves pas ? » Dis-tu en levant un sourcil tout en souriant.

Tu te lèves, avec plus de rapidité qu'il y a trois semaines, malgré la légère lenteur de tes gestes. Et tu te diriges vers la porte avant de l'ouvrir complètement, tout en invitant ta colocataire à entrer dans ce qui est aussi sa propre chambre.

« Allez entres, Lynn. » Dis tu aimablement avant d'aller poser ton livre sur ton lit.

« Alors comme ça, tu viens voir comment vont mes souvenirs de guerre ? Et bah bonne nouvelle, ils ont quasiment cicatrisés, en même temps que mes côtes. » Ajoutas-tu avant de retirer ton t-shirt, dévoilant le strapping décoré de ton soutien gorge de sport noir et ta suture sur le grand oblique.

Et bien ce que tu venais de dire était vrai, elle devait quand même vérifier tout ça. Tu t'assois alors sur la table pour que les zones soient à son niveau et tu gardes ton sourire aux lèvres.

« Ça se passe bien dans la salle de soins, t'arrives à gérer avec Leo ? » Demandas-tu à Lynn tout en observant son grand pull qui lui arrive aux genoux.

C'est vrai que depuis ton accident, tu n'as pas trop... Bref. Tu n'as pas pu aider à la salle de soin. Ce qui t'irrites un peu lorsque tu y penses, mais bon, tu prends sur toi. Même si tu sais que d'autres personnes tout aussi compétentes, ont repris ta place pendant ta convalescence. De plus, tu pourras reprendre du service très bientôt.

Ah... La lumière recommence à déconner, elle clignote un moment et repart correctement.


le Sam 6 Aoû - 10:26
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Cicatrices
ft. Mama

Elle sourit gentiment à la personne entre deux âges. Marla Sokolov, selon son dossier, c'était elle aussi un médecin, ce qui arrangeait la jeune chirurgienne. Elle n'aurait pas à se perdre encore une fois dans les questions et réponses pour tenter de communiquer avec le patient.

"Désolé Marla, déformation professionnel. Comment va-tu ?"

Sans attendre sa réponse, elle commença à retirer soigneusement les pansements. Ils étaient encore propre, mais c'était question d'hygiène. Il fallait mieux éviter l'infection. Les sutures étaient propres, la peau légèrement gonflés mais rien d'anormal. La peau avait commençait à se ressouder et prenait une jolie couleur rose clair. Elle frôla du bout des doigts la future cicatrice qui allait se rajouter à la collection de Marla.

"Tu t'en es vraiment bien occupé dis moi... d'ici environ une quinzaine de jours, je pense que tu pourras reprendre officiellement l'entrainement et les missions. D'ici une semaine, on devrait pouvoir te retirer les sutures. Pour l'instant c'est un peu trop fragile et j'ai peur que cela se rouvre si on les retire..."

Elle lui sourit une fois de plus, cachant son angoisse qu'un jour ce soit sa sœur qui soit blessé. Cependant, rien ne laissait transparaitre sur son visage. Une véritable actrice. Elle fit se lever Marla et inspecta le reste de ses blessures. La plupart avait déjà disparu, mais il restait tout de même quelques hématomes.

"Alors ? Heureuse de retourner dans ton escouade d'ici peu ? A l'avenir, évite de te blesser, tu aura bientôt plus de place pour d'autre cicatrice ! Elles vont commencé à s'empiler."

La jeune femme rigola doucement. Elle appréciait Marla, c'était une femme détendue et qui savait apaiser les gens. Grâce à elle, l'atmosphère au compartiment 7 était toujours plus agréable. Il fallait dire que ce n'était très certainement pas Brittany ou elle même qui allait mettre de l'ambiance. James quant à lui était plutôt... et bien c'était James quoi.

"Une prochaine mission pour ton escouade dans le collimateur ? Si tu trouves et que tu peux, essaie de me ramener un peu de lecture, j'ai tellement peu de travail que je m'ennuie... Tant mieux dans un sens, non ?"
No regret for the confidence betrayed
No more hiding in shadow
'Cause I won't wait for the debt to be repaid
Time has come for you
They're acting like they want a riot, it's a riot I'll give them
As the sound climbs higher on this violent rhythm
For you snakes in the grass, supplying the venom
I ain't scared of your teeth, I admire what's in em
Keep 'em waiting in the shadows there, thinking they hidden
But the truth is you don't have the stomach to get em
Go on already, hit em! Yeah, you gotta be kiddin'
Wanna talk about a victim, Imma put you there with 'em
Imma be that nail in your coffin
Saying that I softened
I was ducking down to reload
So you can save your petty explanations
I don’t have the patience
Before you even say it I know
You let your pride or your ego
Talk slick to me, no
That is not the way I get down
And look at how you lose your composure
Now let me show ya
Exactly how the breaking point sounds
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE