Fuel du générateur
État du filtre à air

avatar
Expérience :
25 / 25025 / 250

Points de vie :
51 / 15051 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : N/A
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- Poing Américain
Arme secondaire en main : S- Berreta M9
Arme dans l'inventaire : I- Mossberg à Canon Scié
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 17
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 07/02/2017
Survivant du bunker
le Sam 25 Fév - 13:31

Identité
Personnage:
Spécialité: Mécanicien
25 / 25025 / 250
51 / 15051 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- Poing AméricainS- Berreta M9I- Mossberg à Canon SciéJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 17Masculin07/02/2017
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
L’attente, le feu, la solitude. Attendre, encore et encore, seul, douloureusement et seul. Parfois une blouse blanche doté d’un visage dans le champ de vision, quelques mots qui ne l’atteindrait pas et qui n’attendait pas de réponse. Un torrent coloré se déversait de sa gorge. Il aurait préféré ne pas se réveiller. Ne jamais se réveiller. Le feu. La douleur. Le visage. Plus de visage plus de gorge, plus de torse plus rien. Ne plus rien sentir. Le soulagement. Toujours le même manège. La lumière, les blouses, les bandages, la souffrance, l’obscurité. Elle si calme comme à son chevet. Pas de sommeil, juste la douleur, et elle, apaisante, endormie. Le sommeil, enfin.

Pendant des semaines, le quotidien d’Arthur s’est limité à cette vision étroite du monde. Il s’était réveillé dans l’infirmerie, le visage en feu, la gorge carbonise, incapable de respirer seul. Les médecins ne disposaient pas d’un stock illimité de calmants. Il faudrait faire avec. Arthur souffrait, seul, incapable d’émettre le moindre son où de bouger, de hurler sa souffrance à la face du monde. Son seul réconfort venait de l’ombre d’une femme qui se découpait sur la cloison opaque lorsque la lumière des chambres s’éteignait et que la lampe du couloir seul illuminait son coté de la pièce. Cette présence lui était salutaire, la vision de ce torse, se soulevant et se baissant au rythme d’une respiration calme et tranquille l’apaisait, l’aider à s’endormir pour de précieuses heures ou il pouvait enfin s’oublier dans un sommeil sans rêve. Il se savait rien d’elle, n’avait jamais directement pu la voir. Ce fin rideau le coupait de tout regard, de tout contact. Et pourtant chaque soir elle était là pour lui, et chaque matin, elle s’évanouissait, dans un souffle lumineux.

Enfin, on lui enleva ses tubes, il put respirer seul, puis se lever. Et enfin, un soir, il trouva la force de faire le tour de la cloison. Il eut peur de regarder, comme s’il s’attendait à ne voir qu’une ombre intangible, flottant sur le lit. Ses yeux se levèrent doucement, se posèrent sur une fiche sans nom. Puis le lit, puis elle. Arthur sourit. Elle n’avait rien à voir avec ce qu’il avait imaginé. Elle semblait si… normale. Si calme. Son visage le rappela à l’ordre. Ne pas sourire ! Le feu ! La douleur l’avait foudroyé, il toussa, cracha du sang chancela jusqu’à son lit et s’allongea en gémissant. Le lendemain soir, il trouva la force de s’assoir à côté d’elle. Resta quelques temps, hésita, alla jusque à la corbeille, ramassa quelques feuilles et commença à la plier. Il avait vu un jour qu’on pouvait réaliser des formes variées de cette façon, il prit son temps, recommença plusieurs fois, puis déposa une maladroite fleur, à peine reconnaissable au le chevet de la demoiselle, pour la remercier de l’avoir aidé. L’objet n’était pas beau, mais il avait fait de son mieux. Le lendemain elle avait disparu, une infirmière l’avait enlevée. Peu importe, le lendemain il avait recommencé, puis le surlendemain, il avait l’impression d’être moins seul en ayant quelqu’un à fleurir. Sa douleur latente s’apaisait un peu. Plus tard, il récupérait son souffle, et commença à croasser des phrases, délier les mots qui avait mis des mois à venir. Il toussait parfois du sang dans un mouchoir rougi, ce qui le rendait à son mutisme. Au fil du temps il s’améliorait dans ses pliages, essayant différents modèles. Les infirmières laissaient faire, et lui avaient même laissé des feuilles usagées. Si un acte aussi innocent pouvait le soutenir, pourquoi l’en priver ?

La kinesthésie respiratoire faisait des miracles, et un jour, l’infirmerie le rendit aux ténèbres du bunker. Sans lien avec elle, on lui avait fait comprendre qu’il n’était plus vraiment le bienvenu. Il fut contraint de cesser ses monologues et ses pliages. Sa présence muette et rassurante lui manquait. Il avait accroché une fleur sur son atelier, et avait tourné la page pour se plonger dans la mécanique.
Se raccrochant a son quotidien, il avait tenté d’oublier cet épisode, et comme tous les matins, il se rendait au travail, pour répéter les gestes de maintenance qu’il affectionnait et le rassurait. S’oublier dans le travail, s’épanouir dans de fugaces moments occupés à une tache. Mais ce matin, à l'atelier, ce serait différent. Ce matin elle était là.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
25 / 25025 / 250
51 / 15051 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- Poing Américain
S- Berreta M9
I- Mossberg à Canon Scié
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
17
Masculin
07/02/2017
le Sam 25 Fév - 20:00
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

ft. Arthur Blackbird

「 Relation à sens unique 」
Je suis là. Debout. Immobile. J'attends. La pièce est immense envahie par de nombreuse machine aussi bruyante qu'efficace. Depuis quelques temps je redécouvre mon univers, mes sens, ma mobilité et surtout j'apprends à vivre comme eux. Cela fait plus ou moins un mois que je me suis réveillée dans cette espace de blanc vêtu qu'ils nomment tous, infirmerie. Quelle surprise à l'ouverture de mes paupières sur ce plafond lumineux presque irréel. L'angoisse de sentir mon corps complètement engourdit. Mes membres semblent paralysés. Je ne les sens presque plus. Lourd. Ils sont lourds. Forcée de constater mon impuissance, j'ai tenté d'appeler quelqu'un à l'aide d'un petit système de voyant. Ah! Quel soulagement de voir une forme humaine s'approcher de moi, ravissante blouse blanche qui me pose tout un tas de question que je ne parviens à saisir dans l'immédiat. Où suis je ? Je ne sais pas. L'on me redresse en position assise et déjà ma tête se met à tourner. Doucement. Pas trop vite. Prenez votre temps, je ne suis pas dans une grande forme. Un peu de douceur. Un regard. Un sourire. Je les entends marmonner à mon sujet... De quoi parlent-ils ? De Coma ? Sérieusement ? Expliquez moi! J'ai envie de hurler ma détresse mais rien ne sort pour le moment, j'ai la gorge sèche. J'ai soif. Oui, voilà apportez moi de quoi boire. Je manque de m'étouffer dans la précipitation. Je recrache la moitié de ma gorgée sur les draps. L'on éponge mes bêtises. Puis je suis forcée d'écouter ce que l'on a à me dire. Oui, je me souviens de mon accident, de ma tête qui me lance et de l'odeur caractéristique du fuel. Je grimace. Après, tout est noir. Et la lumière est faite sur les points de mon histoire qui me sont inconnus. Un groupe m'a ramené ici, au Bunker A où je survie inconsciente depuis neufs mois pratiquement. Comment est-ce possible ? Je suis restée prisonnière de mon subconscient tout ce temps pour revivre en boucle les quelques minutes de l'accident. Perplexe. Je dévisage les soignants.

Silencieuse. J'apprends ce que le monde que j'ai connu est devenu, les explications sont difficiles à accepter mais je me souviens ma fuite et le désir que j'avais de venir m’abriter en ce lieu. Au final, le hasard a plutôt bien fait les choses. De quoi devrais-je me plaindre ? De rien si ce n'est que je me retrouve coincer avec un tas d'inconnu qui se sont occupés de moi durant des jours, des semaines... des mois. Je me sens comme prise au piège sans avoir pu choisir mon destin. Étrange sentiment que d'éprouver la sensation de n'avoir de secret pour personne alors que l'on ne connait personne. Et je sais que je suis aussi un mystère pour eux car leur seul interaction s'est faite avec mon enveloppe charnelle. Impression de solitude. D'égarement. Une longue remise en question se fait et se poursuit dans mon esprit. Je dois me définir. Leur apprendre qui je suis. Ce que je sais faire mais avant toute chose l'on m'impose un programme de rééducation. Voilà, le début d'un travail de longue haleine pour retrouver pleinement les capacités de mon corps. J'y suis parvenue!

Je me réveille en sursaut. Sueur froide. J'allume ma lumière et pose mon regard sur toutes mes petites figurines de papier ornant mon chevet. Je suis attachée à toutes ces petites fioritures qui étaient disposée sur mon chevet à l'infirmerie. De qui viennent-elles ? Je ne sais pas. Ce doux réconfort. Il est l'heure de me réveiller, je dois me rendre en salle des machines au niveau -4 afin que l'on me montre quelque chose qui pourrait m'aider à trouver ma voie. Mécanicienne. C'est ce que j'ai toujours fait avant l'accident. Jouer des mécaniques avec des machines et des outils, resserrer quelques boulons et astiquer les engrenages. Je me secoue. Je dois filer avant d'être en retard. Je ne veux pas faire de bourde alors que l'on m'a préciser qu'un mécanicien s'occuperait de moi et de me montrer tout ce dont j'ai besoin pour aider au mieux le Bunker. Personne d'inutile. Tout le monde contribue à la vie en communauté sous terre et chacun y met du sien pour que cela reste prospère. Je me hâte. Je n'ai pas oublié ma veste de cuir ni mon écharpe rouge. Je suis essoufflée à mon arrivée et un peu éprouvée par ma marche rapide. Je ne peux encore courir. Je manque cruellement de force. Je me suis ramollie avec cette période de coma, peu importe je redoublerais d'effort pour être à la hauteur. Je suis là.

Le regard vague. L'esprit ailleurs je me tiens contre une carcasse métallique. Je ne prête pas attention à ce qui m'entoure, ne voyant pas la personne venant d'arriver. Un regard insistant me fait relever mon visage. J'offre un sourire, bref mais sincère. Est-ce lui qui doit s'occuper de moi ? Je ne sais pas. J'hésite face à son air figé. Finalement, j'opte pour une présentation et une justification de ma présence:

-Bonjour. Je me nomme Alexie.

J'inspire. Expire. Ce silence aurait pu me rendre mal à l'aise mais il n'en est rien. Je me méfie juste et mesure chacun de mes mots avec attention.

-Je devais me présenter dans ce bâtiment à 8 heures précise afin que l'on me fasse visiter. Êtes-vous celui que je dois voir aujourd'hui ?

Je n'ai pas la moindre information sur l'identité de la personne que l'on m'a assigné pour cette visite. J'ai simplement suivit les ordres que l'on m'a donné afin de ne plus être le fardeau que je suis au sein de cette communauté. Il est temps de montrer ce dont je suis capable, d'être un outil et non un poids. Mon regard se pose sur l'allure générale de cet homme posté non loin de moi à qui je fais face à présent. J'analyse. J'observe sans ciller. Sans expression particulière.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
25 / 25025 / 250

Points de vie :
51 / 15051 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : N/A
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- Poing Américain
Arme secondaire en main : S- Berreta M9
Arme dans l'inventaire : I- Mossberg à Canon Scié
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 17
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 07/02/2017
Survivant du bunker
le Dim 26 Fév - 18:00

Identité
Personnage:
Spécialité: Mécanicien
25 / 25025 / 250
51 / 15051 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- Poing AméricainS- Berreta M9I- Mossberg à Canon SciéJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 17Masculin07/02/2017
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Arthur la regardait en silence, elle était là devant lui, son espoir fait femme,sa belle endormie. Elle ne l'avait pas vu, il se tenait dans l'ombre. L'atelier retentissait des sons des machines, et la chaîne musicale crachait une reprise d'une vieille chanson. Pourtant, Arthur aurait juré que le silence était assourdissant. Ses souvenirs de l'infirmeries resurgirent, le feu, la solitude, la douleur, les blouses. Et puis elle. Une larme coula de son œil valide, ces mois avaient étés durs, et il n'avait pas tourné la page, loin s'en faut.

Elle était là, reprenant son souffle, cherchant quelqu'un du regard.
A ce moment, vint la stupeur.
Elle n'était pas là, c'était impossible, elle n'existait que dans l'infirmerie, elle n'était qu'évanescence, qu'un doux rève qui laisse au réveil une sensation agréable de félicité. Elle n'était qu'un souvenir, un fantasme. Elle n'avait existé que pour lui, il l'avait aimée, il l'avait détestée, sa présence endormie comme autant de battement de coeurs qui lui avaient permis de rester en vie.
La larme qui coulait le long de sa joue glissa de son menton et s'éclata contre le sol graisseux.

Elle vit Arthur qui tressailli immobile.
A ce moment, vint là colère, puis le déni.
Il était en train de rêver, sa présence ici ne faisait aucun sens. Il était sa seule raison d'être a l'infirmerie, elle n'existait plus quand il n'était pas là, elle n'avait pas le droit d'exister! Pas pour les autres! Elle ne pouvait pas marcher, et encore moins descendre les escalier pour rejoindre son monde! De toutes façons il attendait un nouveau venu, elle devrait aller se recoucher, il retournerait la voir ce soir endormie comme toujours a l'infirmerie, il la retrouverait endormie, comme toujours! Pas ici!

-Bonjour. Je me nomme Alexie.
L'évidence le frappa soudain, c'est elle qu'il attendait.
A ce moment, vint la peur.
Irascible, elle déferla sur lui comme une vague. balaya tout le reste, inondant chacune de ses pensées, chacun des pore de sa peau, hérissant ses poils, emplissant son dos dans un frisson. Elle allez vivre dans son monde, a nouveau. Mais ce serait différent, elle ne devrait pas savoir, elle ne devrait jamais savoir!

-Je devais me présenter dans ce bâtiment à 8 heures précise afin que l'on me fasse visiter. Êtes-vous celui que je dois voir aujourd'hui ?


Arthur se repris, et avança vers elle, oubliant la parodie de chair qui lui servait de visage. Elle savait de toutes façons, ils en avaient tant parlé. Il plongea ses yeux dans les siens, se contrôla, et annonça mécaniquement:

Bienvenue au centre de maintenance.
Contrairement à l'atelier véhicule du haut, ici nous travaillons la plupart du temps en autarcie. Je suis Arthur, je vais vous faire le tour du propriétaire. Le centre est vaste, nous commenceront par l'atelier fabrication, on a des fraiseuses, des tours et même un CUCN, mais notre approvisionnement en matière première est très limité, pas de service achat, pas de livraisons, on usine ce qu'on peut et on recycle.
Pas de forge, ça pomperait trop d'air, et on n'a pas de combustible. On mate au chalumeau.
On ira voir ensuite les centres névralgiques de survie, on a une conso moyenne de 30'000KWh/a par habitant. On a une chaudière vapeur au fioul et un générateur d'appoint. Ca fait une sacrée centrale.
En tout on a 450 moteurs principalement pour les circuits de ventilations. Avec ton gabarit, tu seras surement envoyé dedans si besoin. c'est pas trés agréables et il ne faut pas êtres claustrophobe, mais il faut bien s'y coller.
On te trouvera un établi et des outils, on est en sous personnel, ça ne posera pas de problème. J'espère que tu aimes les 3/8, on doit faire tourner


Il avait déclamé sa tirade d'un trait, sans laisser parler. Sa voix croassante ronronnait ainsi qu'un moteur comme si elle avait tenté de se fondre dans le bruissement des machines. Mais il s'y était habitué. Plus important, elle aurait des question, tout le monde avait des questions, il la regarda inquiet.

Elle ne devrait jamais savoir, pas de faiblesses, pas d'aveu, elle ne se rappellerait pas de sa voix croassante berçant sa longue nuit sans rève, ni de ses mains qui fleurissaient chaque nuit son chevet, ni de rien de ce qu'il avait pu dire ou faire.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
25 / 25025 / 250
51 / 15051 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- Poing Américain
S- Berreta M9
I- Mossberg à Canon Scié
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
17
Masculin
07/02/2017
avatar
Expérience :
185 / 250185 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 3
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : N/A
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 1679
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 02/06/2016
Escouade Bravo
le Sam 11 Mar - 10:45

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 1679Masculin02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
9



All the survivors
Singing in the rain

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
1679
Masculin
02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE